top of page
Rechercher

Ouverture du portail d'ISIS : réhabilitation du principe féminin

Dernière mise à jour : 1 mars 2022

En soutien au travail proposé par Marie Barattero lors de son passage en Egypte le 22.02.2022, je propose une soirée gratuite à 20H00 le 22/02/2022.

Le travail proposé par Marie est l'ouverture d'un portail énergétique au temple d'ISIS à Philae, à 22H00 le 22/02/2022. Pour l'occasion elle a réservé, avec son groupe, le temple de 22H00 à Minuit.


L'enregistrement de la soirée est disponible sur ma chaîne youtube ici :

"La tv des Créateurs".


Le texte/soin suivant est ce que j'ai reçu le 09/02/2022 pour préparer la soirée de soutien que je propose.


Le groupe de participant que j'accompagne est positionné en cercle autour du temple. L’œuf de co-création englobe le groupe avec le temple en son sein. Chacun des participants émet un faisceau de couleur depuis son cœur vers le centre du cercle, qui est également le centre du temple. Les couleurs principales qui sont émises sont le bleu, le vert kaki foncé, le magenta et le blanc. Au cœur du temple les énergies couleurs se rejoignent pour former un cristal : le cœur cristal du groupe. Ce cœur est entouré d'une flamme miroir qu'il porte. Cette flamme grandit et reflète sur toute sa longueur la déesse égyptienne. Cette flamme miroir est une porte d'entrée. C'est une porte de soutien. La déesse à peau verte se présente devant la porte. Elle pose un genou à terre et baisse la tête. Elle a tous les attributs des représentations égyptiennes. Elle se présente devant le miroir de feu et se redresse. Un trône apparait devant la flamme. Le trône tourne le dossier à la flamme. La déesse s'assied et nous fait face. La flamme miroir est derrière elle. Elle prend ses aises sur ce trône en ce lieu de reconnaissance/pouvoir à son être. La clé de ankh orange/cuivré est couchée au sol devant elle. la partie inférieur du côté de la déesse. Un travail de purification et de réhabilitation de la déesse et de la clé de ankh. La déesse se redresse et se lève. Elle s'avance vers la clé. Se faisant, la clé se redresse de plus en plus au fur et à mesure que la déesse l'approche. Puis les deux se font face. La clé est bien debout et plus grande qu'Isis. Une connection de cœur à cœur se fait entre le croisement de la clé et le cœur de la déesse. Cela se manifeste par un faisceau bleu et vert kaki foncé qui relie les deux. Au dessus des deux un symbole solaire en disc se manifeste et s'active en tournant sur lui même.. Il est en or et imprimé de plusieurs symboles noirs. Les symboles changent de places entre eux sur le disque.

Un soleil émerge du cœur de la déesse et son lien avec la clé de ankh devient de plus en plus jaune. La déesse est mise à nu devant la puissance de la clé. Le symbole de lumière de vie ouvre le cœur de la déesse et s'imprime en elle dans son espace cœur. Ses vêtements tombent et elle tombe à genoux. Elle fait face à elle même. Le travail proposé la met face à elle même. Elle observe le sol. Elle lutte mais s'épuise. Sa respiration s’accélère. Elle transpire. Une coquille autour de son cœur se brise et un dodécaèdre en cristal magenta émerge de sa poitrine. Son cœur est réhabilité. Et toute son enveloppe corporelle verte et écailleuse se perce et laisse apparaitre des faisceaux cristallin et magenta provenant de sa lumière de cœur. Toujours à 4 pattes au sol, elle revient à elle et retrouve des vêtements. En effet, des vêtements blancs apparaissent sur son corps. Ils sont légers ornés de broderies fines et légères au niveau du col et des poignets. Elle se redresse et sa peau se transforme. Du vert chargé écailles, elle passe à la peau humaine portant la couleur noire au niveau de la tête et le blanc rosé pour le reste du corps. Elle devient humaine portée par cette Terre. Elle s'intègre en l'humain venant enrichir le corps Humanité. Elle représente par sa nouvelle peau, toutes les humanités. Elle est réhabilitée au travers de l'humain. Elle peut désormais se rassoir sur son trône qui devient cristallin. Ce trône se tourne désormais vers la flamme miroir où elle peut faire face à qui elle est. derrière elle la grande clé de ankh s'approche et se maintient droite derrière son dos en soutien.

Son visage est toujours très noir. Ses vêtements blancs s'allègent encore. Son visage noir est en fait un masque qu'elle retire pour laisser apparaitre qui elle est vraiment. Elle dépose le masque et devient une jeune femme. Cette jeune femme se lève de son trône pour aller danser. Elle a envie de renaître, de revivre et de s'enivrer de la vie. Elle s'éloigne de cette espace avec la flamme-miroir. Elle a besoin de retrouver son homme pour danser avec lui, rigoler et s'épanouir dans la joie d'exister ensemble.

Un homme apparait au centre de la grande salle. Il est en costume de marié et l'attend pour l’accueillir. De là elle se jette dans ses bras et ils commencent à danser ensemble en parfaite harmonie. Le couple masculin-féminin sacré ou le couple masculin-féminin qui se crée ou fur et à mesure de la danse c'est à dire au fur et à mesure qu'ils grandissent ensemble (ou apprennent à se connaître ensemble).

La clé de ankh se place entre les deux. Un faisceau blanc part du croisement de la clé pour rejoindre: d'un côté le cœur de la femme nouvellement créée, et de l'autre de l'homme.



226 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page